05.07.17

Qui est Abilio Diniz, magnat brésilien au cœur du duel entre Carrefour et Casino?

Travail en entreprise
Image Qui est Abilio Diniz, magnat brésilien au cœur du duel entre Carrefour et Casino?

L'enfance d'Abilio Diniz

Abilio Diniz (http://www.latribune.fr) est né le 28 décembre 1936 à Paulo. Les gosses de son entourage considèrent Abilio Diniz comme tête de turc dans sa jeunesse. Saviez-vous qu'enfant, il a les arts martiaux dans le but de ne plus être un souffre-douleur ?

En augmentant ses parts dans le capital de Carrefour France à 5,07% des actions, la société d'Abilio Diniz est le quatrième sociétaire de Carrefour. Il retrouve le domaine de la distribution au Brésil, à presque 80 ans et avec un associé de premier plan. Abilio Diniz s'occupe de Brasil Foods et recherche de nouvelles opportunités d’investissement depuis son retrait du groupe Pão de Açúcar.

Abilio Diniz est personne de valeurs : la foi, le sport,etc.

Très attaché à Sainte Rita, qui n'est autre que la patronne des causes désespérées, Abilio Diniz est catholique pratiquant. Confiant dans les bienfaits du sport, il met en place des espaces de fitness au sein supermarchés GPA et encourage son équipe à participer aux courses financées par le groupe. Homme tenant aux valeurs familiales, Abilio Diniz est le papa de 6 enfants.

Casino actionnaire majoritaire de GPA, Abilio Diniz vers d'autres horizons

A l'automne 2013, l’accord signé avec Casino permet à Abilio Diniz de mettre fin à clause de non-concurrence et de pouvoir faire des affaires dans n’importe quel secteur économique. En 2012, Casino est actionnaire majoritaire de Grupo Pão de Açúcar. Le divorce est consommé et l'entrepreneur quitte la présidence du conseil d'administration en 2013. Le regroupement de Grupo Pão de Açúcar avec Carrefour Brésil avorte en raison de l'opposition du PDG de Casino et du recul de la Banque Brésilienne de Développement. En 2011, Abilio Diniz entend saisir la chance de devenir le n°2 mondial du secteur de la distribution en fusionnant le Grupo Pão de Açúcar avec Carrefour Brésil.

Un patron qui a surmonté les difficultés

Au cours des années 1990, alors que le pays est en pleine crise, le le groupe d'Abilio Diniz rencontre de graves difficultés financières. Au cours des années 1990, il ouvre le capital de GPA. GPA arrive à être le numéro 1 de la distribution dans le pays après que l'homme d'affaires ait entamé une phase d'achats d'entreprises. Au cours de l'élection présidentielle de 1989, un groupuscule "d'extrême gauche" kidnappe le chef d'entreprise. Libéré au bout d'une semaine, l’homme restera traumatisé à jamais par cette expérience. Abilio Diniz est membre du Conseil Monétaire brésilien pendant que le Brésil rencontre une situation d'extrême inflation, à la fin des années 1980.